Témoignages

  1. Je suis contente de faire partie d’une société où l’humain est pris en compte dans son individualité. Le fait d’avoir des clients variés permet de se remettre en question sans cesse. Le travail n’est jamais monotone, les multiples façons de faire sont donc abordées.

  2. La première fois que AE2I m’a contacté, il m’a été clairement indiqué, pourquoi mon parcours leur semblait intéressant. Les échanges que nous avons eu ont été très intéressants et clairs (sur qui était AE2I, la mission envisagée pour moi, les perspectives d’évolution). AE2I s’est démarquée des autres sociétés que j’avais rencontrés et où j’avais passé des entretiens par son côté familial, l’accueil qu’AE2I m’a réservé dès mon premier entretien, l’honnêteté de nos échanges. Bien que j’ai été embauché sur un poste sédentaire (prestation de services) l’équipe AE2I a toujours été à l’écoute pour toute envie d’évolution de carrière, par exemple j’ai reçu une formation orientée gestion de projets en prévoyant de changer de mission au sein du client. L’équipe AE2I a toujours tout fait pour que nous les employés en prestation nous nous sentions intégrés et faisant partie de l’équipe AE2I. Même n’étant pas dans les locaux d’AE2I on sentait cette convivialité que seule une société de taille humaine peut offrir.

  3. AE2I a été la première entreprise pour laquelle j’ai travaillé et c’est grâce à elle que j’ai pu développer mes compétences notamment sur chantier. Cette entreprise est donc à la base de toute ma carrière car je suis toujours sur chantier à l’heure actuelle. Elle m’a fait découvrir un métier auquel je n’avais pas pensé au départ et m’a ainsi permis de trouver ma voie. Durant mes années passées chez AE2I, j’ai exercé plusieurs fonctions dans lesquelles je me suis plus ou moins épanoui, pour au final parvenir à trouver mon chemin et cibler ce qui me plaisait vraiment. AE2I est une entreprise assez familiale où l’on ne se sent pas comme un numéro. Le contact auprès des différents membres du personnel se faisait assez facilement et je me sentais considéré (chose que j’ai perdu lorsque je suis parti pour une autre SSII). La taille raisonnable d’AE2I permettait de connaitre nos interlocuteurs et d’entretenir avec eux des liens (ce qui est pourtant difficile, surtout lorsque l’on réalise des missions à l’export). Les ayant quittés il y a 5 ans, je garde toujours contact avec eux pour prendre des nouvelles. Je garde une nostalgie du temps que j’ai passé chez eux, ce qui est représentatif du climat qui y régnait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Remonter